La reconstitution du bocage

Quimperlé Communauté œuvre depuis 2011 pour le replantation et la restauration de haies bocagères. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme régional Breizh Bocage.
Le bocage est un élément du paysage et patrimonial qui est essentiel pour l’agriculture et l’environnement. Le préserver et le restaurer sur notre territoire permet de :
  • Protéger la biodiversité grâce à son rôle de refuge,
  • Protéger les cultures grâce son effet brise-vent,
  • Lutter contre l’érosion des sols,
  • Prévenir les inondations,
  • Produire du bois d’œuvre et du bois-énergie,
  • Préserver nos paysages et notre qualité de vie.

Breizh-Bocage est un programme régional de replantation et de restauration de haies bocagères, à plat ou sur talus. L’objectif premier est d’améliorer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques en diminuant les transferts de polluants vers les cours d’eau.

Pour la période 2015 à 2020, Quimperlé Communauté s’est engagé dans le programme « Breizh Bocage n°2 » en établissant, avec ses partenaires, un document de référence pour le territoire : la stratégie bocagère du Pays de Quimperlé.

Cette stratégie vise plusieurs objectifs à atteindre en 2020 :

  • la reconstruction du bocage : deux secteurs ont été priorisés, Le Bélon et l’amont proche de Quimperlé. En dehors de ces secteurs, chaque agriculteur pourra, sur demande spontanée, bénéficier du même soutien. L’objectif est de reconstituer 40 km de nouveau bocage d’ici 2020,
  • la préservation du bocage existant : une aide est apportée pour appuyer les communes dans leur démarche de protection du bocage dans leur document d’urbanisme,
  • la valorisation de la haie : plusieurs formations et démonstrations sont menées sur le territoire pour gérer au mieux les haies et promouvoir les différentes utilisations du bois récolté.

Ce programme s’adresse à nous tous, agriculteurs, communes et particuliers. Pour que votre projet soit accepté, il doit faire partie intégrante du maillage bocager, répondre aux objectifs du programme régional et être situé sur des parcelles agricoles.

Une rencontre individuelle sur le terrain avec le technicien bocage sera la clef pour concevoir votre projet et organiser sa réalisation.

  • La création de talus bas,
  • La fourniture et mise en place des plants, essences locales d’arbres et arbustes bocagers,
  • La fourniture et mise en place du paillage de copeaux de bois,
  • La fourniture et mise en place de protections gibiers,
  • Un débroussaillage de la haie pendant les 3 premières années.

© Quimperlé Communauté

Entre 2012 et 2014, sur la base du volontariat, 30 agriculteurs du territoire ont signé une convention, ce qui représente un tiers des exploitants du bassin versant. Au total, ce sont 8,5 km de talus et 12 km de haies sur talus ou à plat ont été réalisés, ce qui représentent 15,5 km de nouveau bocage et 8 000 arbres et arbustes plantés.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×