Spectacle de marionnettes – Bannalec

Description

Description

La Tendresse est un récital de textes, ponctué de morceaux de musique au violoncelle, et accompagné de marionnettes.

A l’origine du projet, une expérience de bénévolat d’accompagnement au sein d’une maison de soins palliatifs, la Maison de Nicodème à Nantes, depuis avril 2022.

Pour créer ce projet, j’ai collecté les paroles de malades accueillis à la maison de soins palliatifs, puis je les ai mis en forme, parfois en mélangeant plusieurs témoignages. Les pièces musicales font toutes partie du répertoire que j’ai joué lors de mon bénévolat.

L’idée initiale, l’impulsion, est venue au moment où le débat sur l’aide médicale à mourir et l’euthanasie s’est engagé. J’ai eu envie de faire connaître à un public aussi large que possible la réalité de ce que les malades, les soignants, les familles et les bénévoles vivent dans les unités de soins palliatifs : la douleur, le chagrin, la colère, certes, mais aussi, la joie du partage, les sourires, des moments de vie et de tendresse jusqu’au bout.

Les malades ont donc été ma plus grande inspiration, mais aussi mes rencontres et expériences vécues avec les équipes soignantes, mes collègues bénévoles, les familles.

A travers cette proposition, je souhaite informer et communiquer sur la réalité des soins palliatifs, dont la simple évocation génère souvent du silence, parfois de la peur, et aider à la réflexion des personnes sur un sujet majeur de notre société, sujet qui touche ou touchera chacun.

Ainsi, à l’heure où le débat sur la fin de vie s’attache surtout à décider si oui ou non on peut légaliser l’euthanasie, il est inconcevable pour moi que les français ne sachent pas ce qui se passe de formidablement humain dans une unité de soins palliatifs : il ne s’agit pas de mouroirs mais bien de lieux de vie, dans lesquels l’humain est au centre, dans lesquels la vie est accompagnée jusqu’à l’ultime souffle avec douceur et respect car la fin de vie est toujours la vie jusqu’à la fin.

Daphné Gaudefroy a mis en scène ce spectacle en créant des marionnettes pour représenter les différentes personnes qui se racontent.
Quelques accessoires complètent le décor minimaliste et intimiste.

Avec ce projet, je souhaite témoigner de ce que je vis à propos d’un sujet crispant et clivant, un sujet qui fait souvent peur (fin de vie et mort), d’une manière qui se veut pédagogique, consolante, réconfortante, non complaisante, dans une forme destinée à tout un chacun quel que soit son âge.

L’idée d’associer la musique, qui est un vecteur puissant d’émotion, à des textes issus de paroles vraies de personnes accueillies en soins palliatifs, permet de créer les conditions apaisées pour un questionnement. Les marionnettes quant à elles apportent une dimension poétique.

Le témoignage de Claire Oppert à travers son livre “Le pansement Schubert, récit, Paris, Denoël, 2020, 208p” ainsi que les témoignages de Sandra Meunier qui pratique et a créé l’art soignant “Neztoile”, sont deux de mes sources d’inspiration.

Confort / Services

  • Entrée : Libre participation

Situation

Domaine des Oréades 125 Lieu-dit Kerbeuz 29380 Bannalec

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×